¤ Les Royaumes d'Albion ¤

*¤* Le Monde est une Histoire. Et elle se joue ici... *¤*
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Seule sur un Trône

Aller en bas 
AuteurMessage
Indra Reine d'Eire
Reine d'Eire / Humain
Indra Reine d'Eire

Nombre de messages : 20
Age : 31
Localisation : Château Royal d'Eire
Date d'inscription : 17/05/2007

Seule sur un Trône Empty
MessageSujet: Seule sur un Trône   Seule sur un Trône Icon_minitimeLun 28 Mai - 13:23

La nuit s'annonçait Noire cette fois-ci. La pénombre tombait petit à petit sur une Eire qui autrefois ne manquait pas de couleurs de faune et de verdure. Le chaos impitoyablement s'abattait sur les terres et Indra, souveraine d'Eire, n'avait le droit de ne rien savoir.
Seule, elle était seule délaissée par un Roi trop occupé à ses affaires de guerre pour profiter d'une femme encore jeune mais peut-être encore pas assez jolie pour le détourner de ses malheurs.
La Reine se tenait seule sur un trône trop haut, trop large et sûrement bien trop orné. Vêtue d'une immense robe lilas tombant en volants légers sur le sol on aurait dit une sainte attendant le dernier jugement dune de ses pupilles. A ses pieds était en boule couché un petit dragon aux ailes végétales abordant un minois fort sympatique. Mis à part ses ronflements réguliers et le cri du vent au loin on ne pouvait rien ouïr. D'ailleurs, la pénombre faisait qu'on ne pouvait non plus presque plue rien voir avec une parfaite distinction.
Soudain, des bruits d'émeute firent lever l'oreille souveraine. Indra se releva de son trône pour s'approcher avec prudence d'une des immenses fenêtres du château. C'était chaque soir la même chose, le même chaos qui se déroulait sous ses yeux tristes. Les paysans affairés entraient dans les remparts pour être en sécurité, ou du moins ils le croyaient. Les Rois n'étaient peut-être pas au fond choisis par des esprits supérieurs, par le Penderwydd ? Etais-ce sa mort qui affaiblissait tant les troupes ? Ou alors les ennemis avaient-ils à leurs côtés des puissances plus fortes encore ?
Chassant les démons de son esprit, la monarque se concentra sur le spectacle se déroulant dans l'enceine du château Royal d'Eire. Les femmes devant tenaient tant bien que mal des enfants de tout page, les hommes fermaient la marche armés de fourches et autres outils tout en scrutant un horizon devenant de plus en plus incertain. Le pont-levis se ferme. Les paysans se rassrurent.
Fatiguée mais patiente Indra attendait ainsi chaque soir que son Roi vienne la chercher pour manger et dormir. C'était bien là un quotidien monotone mais par respect la reine faisait mine de s'y accomoder à merveille. Revenant sur le trône, la Dame des Vallées donna une caresse affectueuse à Bölkron qui ne tarda pas à s'étirer et à feindre le mouvement de mâcher. Il avait la gueule pâteuse et détestait celà. Après une grimace dégoûtée il s'installa sur l'accoudoir du trône de sa maîtresse. Bientôt, on frappa timidement à la porte.
La Reine n'attendit pas une seconde et se leva fière et grave sous les yeux d'un petit dragon admiratif. Un page fit son apparition. Pâle et balbutiant, il prit la parole:

-On demande à vous voir, Ô ma Reine !

Une visite ? Ainsi donc Indra avait-elle une visite ? celà faisait bien longtemps que personne ne prenait la moindre importance à son état et c'est avec un sourire bienveillant et les mains jointes avec sérénité qu'elle répondit:

-Faites donc entrer, Goüklos !

La souveraine ne changea pas de posture et attendit avec curiosité la venue de son visiteur inatendu.
Revenir en haut Aller en bas
Irvin Mc Leown
Garde d'élite de Sir Custure/Humain
Irvin Mc Leown

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 28/05/2007

Seule sur un Trône Empty
MessageSujet: Re: Seule sur un Trône   Seule sur un Trône Icon_minitimeLun 28 Mai - 20:39

Irvin entra silencieusement dans la pièce royale, richement ornée de dorures et de tableaux magnifiques, lorsque qu’un valet à l’aspect impeccable mais un peu renfrogné vint lui ouvrit, avec une élégante révérence.
La reine d’Eire, belle et majestueuse attendez là-bas, au fond de la salle royale, sur un trône plus grand qu’elle. Cela la faisait passer pour un lilliputienne à côté de ce gigantesque trône en Chêne massif, ornée de dorure et de pierre dont le jeune garde en ignorait jusqu’au nom.

Le jeune homme s’avança d’un pas élégant lent et cadencé, sans quitter la reine des yeux, sans espérer pour autant la déstabiliser. On disait que son regard était perçant, qu’il transperçait les âmes. C’était une des particularité de ce jeune homme. Il était placide, d’un calme presque maladif et pourtant il parvenait à calmer les esprit les plus excités d’un simple regard.
Irvin parvint au pied du trône à partir duquel partait un long tapis pourpre, orné de dentelles dorées et signes Celtes. Il s’agenouilla respectueusement et posa sa main sur sa poitrine recouverte d’un plastron en fer qui étincelait sous les bougies, illuminants la pièce.


"Bonsoir Indra, Reine d’Eire ", déclara-t-il d’un ton grave et placide, " Je me nomme Irvin Mc Leown, ma Reine! Je viens à vous, en ce moment sombre de l’histoire de notre royaume! Comme vous le savez, l’envahisseur est au porte de nos frontières, la peur à gagné les cœurs de nos paysans, de nos femmes et de nos enfants! Lord Culturedont le château est à une dizaine de kilomètres, d’ici m’envoi pour vous rappeler les liens qui nous unissent alors que la région est sur le point point de vivre un crise sans précédant dans toute l’histoire d’Eire! "

" Lord Custure souhaite que vous sachiez que nous serons prêt à soutenir notre reine, si conflit il y a! Pour cela, je suis venu avec un présent de mon seigneur pour vous! Il n’était d’ailleurs nullement destiné à votre mari "
Irvin s’approcha encor de la reine et sortit d’une sacoche accroché autour de son buste, un boîtier en bois d’acajou, si bien lustré que la lumière s’y reflétait parfaitement. Il l’ouvrit devant le visage d’ange de la reine, dévoilant ainsi un magnifique, bague incrusté de diamant et l’un d’eux renfermait un feu follet.

"Voyez-vous! ", déclara Irvin avec un demi sourire, " le seigneur entrevoit toujours de vous séduire malgré le fait que vous soyez uni au roi d’Eire! "


Dernière édition par le Lun 28 Mai - 21:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Indra Reine d'Eire
Reine d'Eire / Humain
Indra Reine d'Eire

Nombre de messages : 20
Age : 31
Localisation : Château Royal d'Eire
Date d'inscription : 17/05/2007

Seule sur un Trône Empty
MessageSujet: Re: Seule sur un Trône   Seule sur un Trône Icon_minitimeLun 28 Mai - 21:02

La Reine avait regardé d'abord avec appréhension l'arrivée innatendue d'un homme à la carrure impostance et majestueuse. En temps de guerre il était rare que les visites données aux Reines soient de nature bianfaisante mais après le discours d'Irvin Indra congédia le page avec un de ses sourires rassurants indiquant que la crainte n'était pas à redouter. Souriant, le petit homme fit machine arrière et laissa sa souveraine en présence de l'inconnu.
La Dame des Vallées ferma avec douceur le boitier qui contenait la bague tout en scrutant de ses yeux noirs le regard impressionnant du guerrier et Bölkron sembla désaprouver son geste. Le dragon fourbe aimait tout ce qui brillait que ce soit la plus belles des bagues ou bien le plus vulgaire bout de tissu doré.

-Votre sourtien nous sera précieux, dites au Lord Custure que si vos troupes ont le malheur d'être submergés vous pourrez toujours quérir de l'aide en nos murs. Les temps sont durs et j'apprécie hautement une telle initiative de votre part. Nous ne laisserons pas l'ennemi piller et brûler nos richesses sans rien dire !

Après les dernières paroles malicieuses de l'homme Indra mit ses mains à ses joues qui rosissaient et rit enfin de bon coeur. ce rire n'était certainement pas ni moqueur ni méchant, juste embarassé.

-Enfin, si quelqu'un nous entendait ! Le seigneur a à ses côtés de magnifiques créatures et je doute qu'il ne s'interesse à une femme qui commence à se fâner déjà !

De ses mains blanches et douces la monarque ôta le bijou de l'écrin avant de le regarder dans le dernier rayon de soleil qui bientôt tomba. Elle était seule désormais dans la pénombre avec un homme qu'elle n'avait fait que croiser mais comptait sur l'arrivée prochaine des domestiques pour allumer quelques grosses bougies.

-Possédez-vous une femme, jeune homme ?

La question était certe ingénue, sans la moindre ambigüité et qui avait des relations plus ou moins intimes avec elle savait qu'on ne faisait pas plus fidèle femme au royaume que cette dernière.

-Si Dame vous avez, je vous offrirais un anneau d'or et de rubis pour parer ses doigts fins. Si vous n'en avez pas, je pense que le voyage a dû être bien long pour vous, messire. Je vous proposerai donc l'hospitalité pour la nuit et un cheval neuf pour retourner à vos quêtes quand le soleil sera enfin de retour.

La petit dragon regarda de haut en bas le guerrier avant de s'en approcher le plus près possible, jusqu'à avoir son nez sur l'une de ses chaussures. Ces dernières semblaient à son goût. L'animal commença à les lécher jusqu'à la naissance du pantalon rigide se trouvant sur ses chevilles.
Revenir en haut Aller en bas
Irvin Mc Leown
Garde d'élite de Sir Custure/Humain
Irvin Mc Leown

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 28/05/2007

Seule sur un Trône Empty
MessageSujet: Re: Seule sur un Trône   Seule sur un Trône Icon_minitimeMar 29 Mai - 17:50

La reine d’Eire sembla apprécier le cadeau offert par Lord Custure. Elle sembla même flattée, et même un grain gênée, d’apprendre l’intérêt qu’avait le seigneur du domaine de Blackthorn Tree pour elle.
Irvin, lui, ne se gêna point pour penser que d’après lui Lord Custure était bien trop vieux pour une reine comme Indra. Custure avait atteint lui, la soixantaine bien entamée, et il n’était plus qu’un vieux seigneur ternie par les ans, avachis sur son trône et regardant passer de sublimes créatures devant ses yeux livides. Mais le vieillard au sang noble voulait encore et toujours donner l’image d’un seigneur à l’écoute de son peuple et qui par ailleurs, n’aurait nullement perdu son talent pour la courtoisie et les manières de flatteries auprès de la gente féminine.

Indra demanda à Irvin, dont la lourde armure commençait à peser, si celui-ci avait une femme qui l’attendait au château de Blackthorn Tree.

« Je ne suis pas marié votre altesse! », déclara Irvin avec un demi sourire pour son interlocutrice, « Pourtant les femmes ne manquent pas d’où je viens, mais je n’ais pas assez de temps à leur consacrer, et d’autre part, aucune n’a jusqu’à l’hors été à la hauteur pour devenir une femme digne de ce nom! »
Le chevalier s’agenouilla une nouvelle fois aux pieds de la reine et finalement il lui baisa la main.

" J’accepte votre refuge avec grande joie! Le voyage en effet à été long, et pour le moins périlleux. Nous avons perdus trois hommes cette fois-ci! ", déclara Irvin en ravalant sa peine avec une certaine rancœur, " Ces hordes de loups commandés par je ne sais quoi de démoniaque traverses nos terres depuis déjà une saison. Cela fait trop longtemps, nos collines verdoyantes en payeront le tribut si nous ne faisons rien! "
Il eu par la suite honte d’imposer à sa reine ses états d’âmes aussi ouvertement. Elle devait être suffisamment occupé avec ses propres soucis pour ne pas avoir à écouter pleurnicher un jeune garde inexpérimenté comme lui. Il bafouilla quelques excuses inutiles puis repris le cours de la conversation.

" Il s’avère que je ne connais personne dans cette ville! C’est la première fois que je quitte les terres où je suis né. Si votre époux n’y voit aucun inconvenant , accepteriez-vous de dîner en ma compagnie ce soir? »"
Revenir en haut Aller en bas
Indra Reine d'Eire
Reine d'Eire / Humain
Indra Reine d'Eire

Nombre de messages : 20
Age : 31
Localisation : Château Royal d'Eire
Date d'inscription : 17/05/2007

Seule sur un Trône Empty
MessageSujet: Re: Seule sur un Trône   Seule sur un Trône Icon_minitimeMar 29 Mai - 18:16

Indra tressaillit en entendant le récit de l'homme. La Horde des Loups ? Ce nom ainsi donné aux ennemis traduirait-il aussi bien que ce qu'elle le craignait la cruauté de ces derniers ? La pauvre reine aussi puissante était-elle était mise à l'écart de tout, aussi voyait-elle la venue d'Irvin comme une aide précieuse amenée dans sa vie solitaire de monarque. En effet, le Souverain d'Eire mettait sa femme hors de tout complot et se donnait à des conseils avec ses plus fidèles chevaliers pour faire et défaire d'interminables plans d'attaques et de défenses. Pour ne point paraître ingénue, la Dame respira profondément et ferma les yeux avant de prendre la parole.

-Ce sera avec grand plaisir que j'accepterai de partager le pain et le gibier en votre compagnie valeureux guerrier. La chère est encore abondante par nos terres. Nous aurons ici de quoi remonter le moral de vos troupes !

Un petit homme entra en faisant grincer lentement la lourde porte de la salle. Dans sa main il portait une flamme et faisait le tour de la salle du trône en silence, allumant de grandes bougies. C'était là une salamandre, une nymphe du feu mais de sexe masculin. Son passé de chevalier à la sole du Roi était prodigieux, mais après une blessure forte importante le champ de bataille n'était plus fait pour lui. Attaché à sa personne, l'ancien Roi d'Eire l'avait mis au service de tout ce qui concernait le Feu, ainsi n'était-il pas rare de le voir dans les couloirs du château, surtout en heures tardives.
La Reine lui adressa un sourire de remerciement et l'homme partit dans un souffle avec ce léger grincement comme il était arrivé. Les figures singulières ne manquaient pas dans le royaume Irlandais.
La monarque prit une grosse cloche dorée posée au côté de son trône et la fit sonner avec force. Un homme fort et musclé fit son entrée et regarda d'un air menaçant Irvin avant de regarder Indra devant laquelle il finit tout de même par s'incliner légèrement. C'était Ikrïon, chef de la garde rapprochée de la Reine. Il n'était pas très intelligent mais faisait bien son métier. Le Roi ne l'aimait pas vraiment, La Dame des Vallées avait fini par s'y habituer.
Au son de la cloche, Bölkron revint prestamment vers sa maîtresse et s'enfouit sous une de ses amples manches. Imperturbable, la Reine s'adressa à son "gardien".

-Veuillez montrer à ce guerrier la salle d'arme afin qu'il puisse se débarrasser de son armure, demandez au forgeron qu'il fasse état de ses armes ainsi que ceux de ses hommes et commandez au garçon d'écurie autant de chevaux vigoureux qu'ils en auront le besoin.

L'homme grogna et retroussa sa lèvre, vieux tic, d'où dépassait une dent en or ciselée. Il n'était pas hospitalier, ne sentait pas la confiance mais au fond jamais le Royaume d'Eire n'avait porté d'homme aussi gentil. Il n'avait d'impressionnant que la carrure et les tics.

-Allez donc vous mettre à l'aise. Ikrïon vous montrera après le chemin de la grande salle où nous prendrons le repas. Le Roi ne sera pas présent, les affaires d'Eire le préoccupe.

Indra fit un léger sourire et ne bougea plus, perdue dans ses pensées. Ainsi, on aurait cru à une poupée de porcelaine figée perdue aux mouvements des flammes des bougies.
Revenir en haut Aller en bas
Irvin Mc Leown
Garde d'élite de Sir Custure/Humain
Irvin Mc Leown

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 28/05/2007

Seule sur un Trône Empty
MessageSujet: Re: Seule sur un Trône   Seule sur un Trône Icon_minitimeVen 1 Juin - 11:50

La reine Irlandaise accepta sa requête avec un certain intérêt semblait-il. Irvin en fut heureux. Il n’avait personne avec qui passer la soirée qui s’annonçait déjà, bien solitaire. Ces contrées si loin de ses terres lui étaient inconnues.
Il ignorait les coutumes qui existaient en cet endroit, les valeurs que défendaient les habitants de cette ville. De plus, cela pouvait seulement passer pour une simple mission de routine, en temps normal, il serait rentré chez les siens dans les prochains jours. Néanmoins, le jeune garde d’élite avait un mauvais pressentiment au fond de l’âme. Il avait l’impression qu’un mauvais complot se tramait dans son dos. D’autre part, un détachement de troupe venu de Blackthorn Tree lui avait annoncé la vieille. Devait-il s’attendre à être aux première loges d’un conflit meurtrier? L’avenir le lui dirait.


" Bien alors je vais vous laisser maintenant, votre majesté ", déclara Irvin après ce cours moment de méditation, " J’espère vous revoir vite! "

Il fit une légère révérence envers sa monarque et se dirigea vers la salle des armes où il pourrait enfin se délester de ses armes, de son armures… et de ses idées noires.

Le salle réservé aux soldat de la ville était presque déserte ce soir là. Les quelques recrues qui trainaient par là furent surprisent de découvrirent en leur murs un soldats venu d’ailleurs, surtout donc l’armure légèrement ébréchée, était marqué du blason en forme de Jaguar pourpre, symbole des terres de Lord Custure.
Il revint dans la salle royale une demi-heure plus tard, après s’être débarrasser de son fardeau, et avoir pus jouir sans limites d’un bain chaud et réparateur.
Le trône était vide, la reine d’Eire ne devait pas être très loin, sans doute affairée à quelque occupation que lui demandait son rang de souveraine.
Il avait troqué son armure en ferraille contre un ensemble plus léger. Irvin était maintenant vêtu d’un plastron en cuir, un pantalon beige fait de coton, et ses lourdes bottes de marches avait été remplacées par de simples mocassins, plus agréable que les semelles rigides qu’il portait depuis plusieurs jours déjà.

Indra se fit attendre. Irvin espérait que cette attente en vaudrait la chandelle. Il n’était pas vraiment d’un tempérament impatient, mais il n’aimait pas perdre son temps.
Finalement, au bout d’un certain temps, le couinement d’une porte se fit entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Indra Reine d'Eire
Reine d'Eire / Humain
Indra Reine d'Eire

Nombre de messages : 20
Age : 31
Localisation : Château Royal d'Eire
Date d'inscription : 17/05/2007

Seule sur un Trône Empty
MessageSujet: Re: Seule sur un Trône   Seule sur un Trône Icon_minitimeVen 1 Juin - 13:09

Goüklos le page d'Indra fit sa timide entrée dans la salle du trône et éclaircit sa voix du mieux qu'il le put. Le pauvre petit homme souffrait d'une toux qui le prenait depuis maintenant une semaine complète et cet état maladif traduisait et rappelait davantage l'état de crise qui encerclait de plus en plus étroitement le royaume d'Eire. le petit homme avait maintenant un petit air jovial et s'inclina légèrement devant Irvin.

-Madame vous attend dans la salle du dîner, monseigneur. Si vous voulez bien me suivre...

La politesse du page était conventionnelle, correcte et posée. Avec une démarche nonchalente il mena Irvin à une grande salle où les voûtes de pierres faisaient une arche magnifique au-dessus d'une grande table de bois massif où se trouvait de quoi nourrir tout un régiment. Les cochonailles et volailles s'amoncelaient, là se trouvait une chaîne de saucisses fumantes, là encore on apercevait un saucisson odorant, et on ne comptait plus les plats sucrés ou fruits parfumés. Assise sur un grand fauteuil de velours rouge la souveraine souriait à l'adresse de son visiteur. Elle espérait que les victuaiiles lui conviendraient. Le Roi avait fait passer le message de ne pas l'attendre. Il était parti quelques minutes auparavant avec trois de ses meilleurs hommes. Indra redoutait une catastrophe.

-Mangez tout ce qui vous tente, vous pouvez amener à vos hommes tout ce dont ils auront besoin. La nourriture ce soir est bien trop abondante pour le peu d'assiettes qui seront servies.

Un grand feu brûlait dans l'âtre d'une immense cheminée. La chaleur était bénéfique et réchauffait les âmes. La souveraine d'Eire tendit une grosse cuisse de poulet à son page, qui, reconnaissant, se précipita au coin du feu pour la déguster avec délice. Un petit dragon pointa enfin son nez, et tendit une langue monumentale pour attrapper une mouche au vol et la croquer avec un air de contentement. Un fruit lui fut tendu, il alla aux pieds du page pour s'en délecter.

-Je vais vous faire grâce du bouffon. Il n'amuse que le Roi.

Avec un sourire moqueur, la Reine se servit quelques pommes de terre rôties.
Revenir en haut Aller en bas
Irvin Mc Leown
Garde d'élite de Sir Custure/Humain
Irvin Mc Leown

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 28/05/2007

Seule sur un Trône Empty
MessageSujet: Re: Seule sur un Trône   Seule sur un Trône Icon_minitimeMar 5 Juin - 0:01

Irvin inspecta avec délice les victuailles qui s'étendaient là, sur cette longue table royale, en bois noble, ornée de dorures magnifiques et de délicates géométries que seule l'architecture Elfique parvenait à surpasser.
Indra, assise à l'autre extrémité de la table, était magnifique. Son maintien était parfait, sa robe soyeuse épousait ses formes généreuses avec délice... il devait se reprendre. Il s’agissait de la reine d'Eire, épouse d'un monarque puissant qui malgré le menace du Sud, n'avait encore rien perdu de sa force.

La reine lui proposa de faire venir ses hommes, afin qu'il viennent à leur table. La nourriture était soit disante "abondante" ici.

*On verra ce qu'il en sera dans quelques mois, lorsque les troupes de ces chiens viendront pulvériser les portes de nos villes fortifiés*, pensa-t-il avec un sourire amer. L'avenir n'était pas grandiose.
Il eu une pensée pour ses compagnons d'armes, restés en ville.

"Je vous remercie majesté, mais je crois que mes hommes sont assez affairés dans les tavernes de votre ville, pour daigner porter de l'importance à ce qu"il jugeraient d'un dîner protocolaire ennuyeux", déclara Irvin avec un sourire charmant pour Indra, " Je ne doute pas que vos terres doivent regorger de bière et belles femmes, qui contenteront à coup sûr mes camarades!"

Il planta ses crocs dans une aile de poulet, cuite à souhaite, et donc la peau sombre était délicieusement craquante.
Le reste du repas se déroula dans le calme. Irvin aborda divers sujets, sans grande importante, qui étaient successibles d'intéresser la femme d'un monarque, lassée des intrigues politiques dont elles étaient délaissées. Irvin la comprenait, il comprenait sa solitude, l'absence de son monarque d'époux. Il voulait l'aider, la contenter mais à quoi... il n'était qu'un visiteur de passage.

Le garde d'élite de Lord Custure se leva bientôt, après avoir soigneusement épongé sa bouche, où un barbe naissante apparaissait.
Il se dirigea vers Indra d'une démarche élégante, ignorant le dragon qu'il voletait autour de lui, comme un aigle de proie, qui s'apprêtait à fondre sur sa cible au moindre geste de son maître... ou de sa maîtresse.

"Seriez-vous heureuse de marcher un moment le long de vos rempart ? D'après les grimoires que j'ai pus lire à Blackthorn Tree, on peut avoir une superbe vue sur le paysage vallonné et doux au regard, de vos magnifiques terres!"
Revenir en haut Aller en bas
Indra Reine d'Eire
Reine d'Eire / Humain
Indra Reine d'Eire

Nombre de messages : 20
Age : 31
Localisation : Château Royal d'Eire
Date d'inscription : 17/05/2007

Seule sur un Trône Empty
MessageSujet: Re: Seule sur un Trône   Seule sur un Trône Icon_minitimeMer 4 Juil - 10:38

Indra eut un sourire fort amusé quand Inrvin se mit à mentionner la bière et les belles filles qui faisaient de son royaume une invitation charnelle et doucereuse aux visiteurs de fortune. Certes, les soldats faisaient bien partie de cette faune là et la Reine accepta avec un sourire de ne pas les avoir à sa table. Gretla était de loin la plus belle femme des environss, et cette beauté se transmettait de générations en générations tant et si bien que toutes les souveraines avaient tenté d'exterminer cette lignée infernale de reines de beauté. Indra avait fait de Gretla une confidente qui venait une fois par semaine lui mener un pot de miel et connaissant les frivolités de ces dames elle savait que si la luxure pouvait faire rage entre les murs eirois, il n'y aurait toutefois pas de vulgarité.
Le dîner se passa fort bien. Bölkron rongeait avec appetit un os de boeuf tout en regardant avec avidité l'assiette d'Irvin qui semblait, ma foi, bien servie.
La seule domestique de cuisine qui apportait les plats était une vielle elfe rattatinée que le temps ferait mieux de la tuer si ce n'était qu'elle n'avait pas au hasard trouvé l'immortalité sur sa route. La Reine l'aimait certes bien mais son souci était qu'à part les viandes et les sauces cette triste figure ne savait rien faire mijoter de plus. La Souveraine prenait elle même les fourneaux pour faire ses pâtisseries car enfin le palais manquait de plus en plus de personnel. Etre trop près des dirigeants en temps de guerre signifiait s'exposer aux dangers et seuls les plus courageux tenaient maintenant la main à Indra.

-Le long de mes ramparts ?

La Reine ne s'était pas apercue de l'arrivée de l'homme, entouré par son fidèle dragon qui admirait les joues maintenant vidées du poulet en espérant que ce dernier soit malade de ne pas lui en avoir donné ne serait-ce qu'un tout petit bout et pestait contre le lévrier afghan du Roi qui lui avait eu cette chance.
Indra avait rosi légèrement. C'était la balade quotidienne qu'elle effectuait avec son époux avant d'aller se coucher, mais maintenant il ne serait plus là d'un moment. Il n'était d'ailleurs pas considéré comme un péché de se promener avec un inconnu, c'est donc avec joie qu'elle accepta l'invitation.

-Il est vrai que la vue est magnifique, surtout à la tombée de la nuit. Les lumières contrastent avec les ombres et les vallées endormies ressemblent à d'immenses carapaces de tortues immobiles que la mousse auraiet envahies depuis fort longtemps.

La monarque se leva, et passa devant Irvin.
Revenir en haut Aller en bas
Irvin Mc Leown
Garde d'élite de Sir Custure/Humain
Irvin Mc Leown

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 28/05/2007

Seule sur un Trône Empty
MessageSujet: Re: Seule sur un Trône   Seule sur un Trône Icon_minitimeJeu 5 Juil - 1:51

Irvin suivit sa reine qui marcha en silence à travers le château, quittant la salle de réception pour se diriger vers les remparts de la forteresse. Indra semblait glisser sur le sol dallé comme si s’eu été une patinoire. Elle paraissait totalement à l’aise dans cet environnement qu’elle connaissait par cœur.
Les longs corridors qui traversaient le château de part en part, étaient plongés dans la pénombre de cette fin de soirée. Les cierges étaient déjà allumés et éclairaient faiblement les couloirs.
Finalement, les deux individus débouchèrent sur le remparts ouest du domaine. Un douce brise leur fouetta le visage.

Au loin, le soleil pourpre mourrait au loin, dévoré par les collines qui semblaient l’aspirer dans les ténèbres. Bientôt, le maître des cieux céderait sa place a la lune, remplaçant ainsi son prédécesseur, inondant par là même, la lande Irlandaise d’un pale lueur fantomatique.
Irvin marchait silencieusement. Il avait revêtu son manteau de fourrure noire qui le recouvrait intégralement avec élégance. Le silence s’était installé lorsque un croassement sinistre déchira la pénombre environnante. Machinalement, le jeune soldat leva son avant bras, protégé par un revêtement en cuir. Un gros corbeau vint s’y poser en déployant ses ailes noires.
Berssëk, son fidèle oiseau éclaireur, revenait d’un long périple. Un lui susurra quelques croassement faible au creux de l’oreille. Les nouvelles n’était pas bonnes…pas bonnes du tout. Il devrait en informer le roi au plus vite. Son peuple était en danger, et devait s’attendre a subir la famine, les attaques, les sièges… L’Eire n’était pas prête, loin de là.

Tous d’eux s’arrêtèrent près d’un banc en pierre, a partir duquel, on avait une vue surplombant tous la vallée de l’Eire. L’heure était plus à la mélancolie qu’a la fête pour tous les deux.

" Votre époux vous manque madame sans vouloir vous manquer de respect? ", demanda Irvin d’une voix placide et agréable, " Est-il aussi bon mari, qu’il est bon monarque? "

Le vent souffla de nouveau, installant une fois de plus un silence pesant… Irvin préféra changer de discussion. Il n'était pas bon de s'attarder sur des sujets aussi tristes et lugubres.

" Êtes-vous née en cette terre madame, ou venez vous d’ailleurs? Je me pose cette question car il n’est rare que les monarques choisissent des épouses venues d’autres pays. Sans doute par amour pour l’exotisme! "
Revenir en haut Aller en bas
Indra Reine d'Eire
Reine d'Eire / Humain
Indra Reine d'Eire

Nombre de messages : 20
Age : 31
Localisation : Château Royal d'Eire
Date d'inscription : 17/05/2007

Seule sur un Trône Empty
MessageSujet: Re: Seule sur un Trône   Seule sur un Trône Icon_minitimeVen 6 Juil - 12:11

Indra leva des yeux étonnés sur Irvin. Celui-ci posait des questions bien singulières, mais n'ayant rien à cacher elle se décida à y répondre avec tact, comme on lui avait appris, sans jamais trahir le moindre de ses sentiments.

-Sa Majesté et moi-même sommes mariés par le voeu de nos feux parents. Le temps anime les sentiments et je doute maintenant en ressentir un jour d'aussi fort pour une autre personne. Oui, je suis heureuse car je ne manque de rien, et en ces temps reculés c'est là la chose la plus précieuse, ne pensez-vous pas ?

La Souveraine avait jeté ses grands yeux noirs dans ceux glacés du soldats avant de se pencher sur les remparts pour mieux y observer la vue. Les vallées étaient teintées de roge foncés et déjà les étoiles éclairaient un ciel opaque, presque trop sombre. Un garde d'Eire s'approcha sur les remparts, une arbalète à l'épaule, s'inclina légèrement devant sa Reine avant de continuer sa marche silencieuse. On n'entendait plus rien dans les environ, mis à part un grillon qui chantait sa détresse amoureuse quelque part dans les ténèbres. Soudain, tout parut sombre. Le soleil avait décliné quand la seconde question de l'homme fit irruption dans l'atmosphère, comme une fusée inatendue. Indra avait violement rougit mais la nuit protectrice ne lui fit pas souffrir de faire remarquer ce trouble au visiteur.

-Je viens d'un village plus au Sud qui répond au nom d'Athà et qui se situe également en ce pays. Si les souverains aiment l'exotisme je doute que la lignée d'Eire puisse souffrir qu'un jour naisse un bâtard perdu entre deux mondes. Un Roi n'est digne de ce nom que s'il tient ses origines du sol même qui l'a vu naître.

L'idée était stricte et personnelle et elle le savait. Pourtant au fond elle savait qu'elle avait raison car en y réflechissant ceux qui trahissent la couronne ne viennent jamais des terres du royaume.
Des lucioles s'élevèrent, nombreuses et verdâtres dans un rayon de lune argentée. La Reine évita un frisson avant d'entrer dans une des tours de garde d'où Bölkron scrutait d'un regard anxieux les environs. Il aurait juré voir s'lever au loin un nuage de poussière mais se tût, ne voulant pas attirer des inquiétudes sûrement infondées.

-Si notre Roi venait à ne plus revenir, je prendrais en main le royaume, mais pour celà il me faudra de l'aide. Allez vous reposer, noble guerrier.
Revenir en haut Aller en bas
Irvin Mc Leown
Garde d'élite de Sir Custure/Humain
Irvin Mc Leown

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 28/05/2007

Seule sur un Trône Empty
MessageSujet: Re: Seule sur un Trône   Seule sur un Trône Icon_minitimeJeu 2 Aoû - 1:13

La reine était penssive... rêveuse et mélancolique. Elle regardait le paysage obscurcit par la mort du jour avec peine, comme si l'abscence de son mari était un trop lourd fardeau. Elle lui expliqua a quel point il était cher à son coeur et combien les années avaient pues embellir leur union.
Indra ne semblait pas réellement gênée par les questions sans doute un peu provocantes d'Irvin. Cela dit, le jeune soldat éspèrait que par ces dicussion amicales, cela redonnerait un peu de chaleur dans le coeur de la monarque.

Elle répondit à sa seconde question après un court moment d'hésitation, comme ceux qui voient revenir à eux des souvenirs profondéments enfouis. Indra disait provenir d'un village au sud, éloigné de la capitale d'Eire. Oui! Il était difficile pour certains de faire ressurgir de vieux souvenir qui parfois, pouvaient par là même reouvrir d'anciennes cicatrices. La monarque refusait l'idée d'un roi choisissant ses épouses pour le seull but de goûter à l'exquise saveur de l'éxotisme. En fait, elle considérait un tel fait comme un acte de batardise pur et simple. Irvin réspècterait ce choix car il se souméttait aux coutumes des étrangers. Et puis de toute façon, il n'y avait pas tant de différences entre ici et le comté de Lord Custure. Partout, en ce temps sombre, les vieilles traditions monarchiques restaient de marbre, innébranlables face au temps et aux hommes qui se soumettait aux moeurs.

Indra pria Irvin d'aller se coucher, prétextant que si le roi ne s'en revenait pas, elle aurait besoin de lui à ses côtés. Tâche qu'il se sentait tout à fait apte à remplir. Mais il savait lire entre les lignes. Leur discussion avait été certes relativement courte mais irvin en avait appris beaucoup sur Indra. Cependant, elle semblait lui faire dire qu'il s'aventurait désormais dans des chemins intîmes de sa personnalité et qu'il serait déconvenu de continuer.
Le soldat, en bon Irlandais, ne refusa pas la requête et fit une légère révérance à la reine avant de lui baiser la main galement.


"Vous parler fut un plaisir ma reine!", déclara-t-il d'une voix sobre et masculine, " J'éspère bientôt vous revoir et continuer a bavarder avec vous!". Il se retourna, rappellant son corbeau à l'épaule d'un geste gracieux de la main, avant de s'engoufrer dans les ténèbres obscures de la tour de guet où un escalier permettait de rejoindre les appartements confortables.
Sa cape de fourrure sombre volait dérrière lui avec grâce, soulevant un léger nuage de poussière. Lorsqu'elle fut engoufrée totalement dans les ombres du dojon, en même temps que son porteur, la nuit était venue, et avec elle, la promesse de morts prochaine...
Revenir en haut Aller en bas
Indra Reine d'Eire
Reine d'Eire / Humain
Indra Reine d'Eire

Nombre de messages : 20
Age : 31
Localisation : Château Royal d'Eire
Date d'inscription : 17/05/2007

Seule sur un Trône Empty
MessageSujet: Re: Seule sur un Trône   Seule sur un Trône Icon_minitimeLun 6 Aoû - 11:31

La souvraine avait suivi des yeux le soldat avant de s'approcher du bord des remparts. Ces dernières lisses et hautes semblaient se mouvoir au grès du vent en ombres douces que faisait danser l'air dans les plantes folles. Relevant sa robe la monarque monta sur le rebord, ferma les yeux et leva les bras se retrouvant ainsi dans la position que Jésus arborait à sa mort sur sa croix. Le vent lui caressait le visage lui menant aux narines les odeurs lointaines de son enfance et de son passé. Là on sentait les fruits de la fruitière d'Athç, là encore le poisson de la poissonnerie d'Ehewin et là encore les fleurs que la veuve Sigwengurl a gardé du tombeau de son mari. Tant de nostalgie larmoyante arpentait l'Eire depuis longtemps et à chaque seconde la souveraine en ressentait la tristesse plus que quiconque. Elle ne sentait pas l'odeur de son époux mais une autre chaleureuse et bienveillante. Ce soir, Tatsun avait cuisiné une omelette aux cèpes pour une inconnue. Indra eut un sourire sur les lèvres et rouvrit les yeux. Elle n'avait pas droit au faux mouvement au risque de tomber de plusieurs dizaines de mètres. Elle avait l'habitude de faire ce genre d'exercice depuis le début de la guerre et même si certains murmuraient qu'elle perdait totalement la tête elle savait pertinament que si elle le faisait c'était seulement pour se rassurer que tout tournait en ordre dans son royaume. La seule tâche noire qu'elle sentait ces derniers temps était uen odeur de fauve, une odeur âpre et néfaste de Loups et d'une bergère. L'Eire était habitée par ces animaux, la souveraine le savait pertinament, mais jamais elle n'avait eu le loisir de les sentir ainsi...
Bölkron se mit à bailler tout en voltigeant mollement autour de sa maîtresse. Il avait de petits yeux cernés qui témoignait grandement sur son besoin de sommeil. Indra redescendit des remparts avant de disparaître derrière une porte en bois de chêne. Ce soir elle n'aurait pas son souverain et remercia les Dryades de son enfance de lui avoir donné son dragon... Elle n'aurait peut-être plus d'autre personne que lui pour l'accompagner quotidiennement au palais.

-Il nous faudra quitter le palais quand la guerre deviendra imminente, et je compte sur ton flair pour retrouver le dauphin du royaume d'Eire... Je souffrirais qu'un autre puisse à son aise poser son derrière sur le trône !

Le petit dragon regarda sa maîtresse un moment avant de disparaître dans les ténèbres de la chambre royale. Indra soupira. Les lieux étaient magnifiques, vastes et luxueux... Mais à quoi pouvait donc servir tout ce luxe si le vide était la seule chose qui régnait au palais ?
Dans un soupir, la robe de la souveraine tomba, laissant la peau douce d'Indra au contact de l'air et bientôt de ses draps soyeux.
Un cri se fit entendre dans le lointain.
Ce pouvait être un meurtre ou un accouchement.
Ces bruits étaient devenus familiers depuis longtemps.
Sans s'en soucier, Indra ferma les yeux et s'endormit immédiatement sans penser à cette nudité incongrue qu'elle se permettait au milieu de ses draps glacés.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Seule sur un Trône Empty
MessageSujet: Re: Seule sur un Trône   Seule sur un Trône Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Seule sur un Trône
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En a marre de rester seule tous les soirs
» " La Seule Compagnie Dans tes Nuits de Pleurs sont les Etoiles, Elle brillent en toi et pour toi."
» europe ? je voulais être seule mais trop tard, j'étais déjà née.
» Buffy Summers • Elle est la seule, elle est l'élue... Enfin ce n'est plus très vrai.
» Je commençe seule, et je veut des avis.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
¤ Les Royaumes d'Albion ¤ :: Dun de Tara :: Rath na Ríogh-
Sauter vers: